top of page
Rechercher

Concours d'éloquence au TJ de Créteil

Sept collégiennes et un collégien inscrits dans quatre établissements du département classés REP ou REP+ se sont affrontées lors de la 4ème édition du concours d’éloquence, organisé par le Conseil départemental de l’accès au droit du Val-de-Marne, l’association Justice et Ville et l’association du Barreau du Val-de-Marne pour la protection et la défense des droits de l’enfant.

Une candidate dans le rôle de l’avocate de la défense dans l’affaire El Hajji.


Chaque classe a bénéficié de quatre ateliers de préparation avec les juristes de l’association Justice et Ville et les avocats de l’association du Barreau pour la protection et la défense des droits de l’enfants. Au terme de ces ateliers, chaque classe a sélectionné deux élèves pour la représenter lors du concours.


Les sept collégiennes et un collégien issus des établissements A. Schweitzer de Créteil, L. Blum d’Alfortville, P. Brossolette de Villeneuve-Saint-Georges et J. Perrin de Vitry-sur-Seine, ont concouru sur le thème de la tolérance : quatre candidats ont présenté un réquisitoire, et quatre autres une plaidoirie.


Pour la première phase du concours, les huit candidates ont confronté leurs arguments sur l’affaire CALAS. Le 13 octobre 1761, Jean Calas découvre Marc-Antoine, son fils aîné, mort dans la maison familiale. Aux termes du procès, le père est condamné, pour l’assassinat de son fils, à subir une séance de torture, il est ensuite roué vif, étranglé et brûlé.


Pour la deuxième phase, restait 4 candidates. Celles-ci ont concouru à propos de l’affaire EL HAJJI. Le 22 janvier 2018, Michel SOLLOSSI est retrouvé mort chez lui. La veille, il avait un rendez-vous avec Mohamed EL HAJII. Michel aurait voulu avoir une relation sexuelle avec Mohamed. Pris de panique, ce dernier se serait défendu en lui portant plusieurs coups de couteau.


A l’issue du délibéré, tant la qualité des prestations l’a impressionné, le jury a désigné les deux gagnantes : Alicia Fonseca (avocate générale) du collège L. Blum et Alexandra Soylu (avocate de la défense) du collège P. Brossolette. Elles ont reçu chacune une tablette et un exemplaire de La vie devant soi de Romain Gary.


Elles rencontreront les gagnants du concours d’éloquence organisé par le CDAD de l’Essonne lors de la finale interdépartementale qui se tiendra le 23 mai prochain en salle des assises du tribunal judiciaire de Créteil.



La remise des prix aux lauréates


Posts récents

Voir tout

Коментари


Коментирането беше изключено.
bottom of page