top of page
Rechercher

CDAD 94 – Concours d’éloquence au TJ de Créteil


Le lundi 10 juin a eu lieu la 2e édition du concours d’éloquence à destination des lycéens, co-organisé par l’association Justice & Ville, l’association de défense des mineurs du Barreau du Val-de-Marne et le CDAD.


Ambiance fébrile en salle d’audience H du tribunal judiciaire de Créteil ce lundi matin alors que huit élèves de quatre lycées du Val-de-Marne, Marx Dormoy à Champigny-sur-Marne, Léon Blum à Créteil, Edouard Branly à Créteil et Gutenberg à Créteil, se préparent à concourir sur le thème du consentement lors de cette 2e édition du concours d’éloquence lycée.

 

Les élèves ont développé un argumentaire, soit en tant que procureur de la République, soit en tant qu’avocat de la Défense, autour de deux affaires : l’affaire Christine Malèvre, portant sur une infirmière accusée d’avoir donné la mort à six de ses patients, et l’affaire de l’homme à la pelle en slip, dont l’image a été diffusée sans son consentement par France télévisions.

 

Le jury était présidé par Madame Laurence Grosclaude, secrétaire générale de la présidence du tribunal judiciaire de Créteil, et composé de :

-          Monsieur Didier ALLARD, procureur de la République adjoint du tribunal judiciaire de Créteil ;

-          Madame Valérie CANCELA, directrice de greffe adjointe du tribunal judiciaire de Créteil ;

-          Maître Elizabeth MENESGUEN, Bâtonnier de l’ordre des avocats du Val-de-Marne ;

-          Madame Sandrine DUPUIS, CTEVS de la DSDEN du Val-de-Marne pour l’Education Nationale ;

-          Madame Carla JAZANI, directrice du STEMO Centre Val-de-Marne ;

-          Monsieur Thomas BOLOT, chargé de mission à la cité éducative de Créteil.

 

Le jury, impressionné par la qualité des prestations, a délivré un prix spécial aux participants de l’unité pédagogique pour élèves allophones arrivants (UPE2A) du lycée Edouard Branly, arrivés depuis peu sur le territoire français, pour leur excellente maîtrise de la langue française et pour la qualité de leurs argumentaires.

 

La finale s’est jouée entre les lycées Léon Blum et Marx Dormoy, et c’est ce dernier qui a finalement remporté la compétition.

 

S’inscrivant dans le cadre des nombreuses actions d’accès au droit à destination des jeunes sur le département, ce concours d’éloquence a permis aux classes participantes de développer leurs connaissances juridiques et leur sens oratoire.

 

Le CDAD tient à remercier l’ensemble des membres du jury s’étant rendus disponibles pour ce concours, ainsi que l’équipe de l’association Justice & Ville et de l’association de défense des mineurs du Barreau du Val-de-Marne pour la co-construction de cet événement.


Posts récents

Voir tout

Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page